Archives mensuelles : septembre 2011

automne 2011 des vétérans du vol à voile

Le 15 septembre 126 vétérans du vol à voile se sont rencontrés à Romanshorn pour la sortie d’automne sur le lac de Constance. Après l’apéro de bienvenue servi à bord, le bateau à moteur « Thurgau“ a levé l’ancre pour un parcours de 4 heures. Le beau temps a largement contribué à la bonne humeur.

Notre président, Manfred Kueng, salua les participants, les invités et les épouses de membres disparus, comme toujours, en allemand et en français. Il mentionna les excusés, remercia les sponsors ainsi que l’organisateur Werner Locher qui, en convalescence suite à une opération, n’a malheureusement pas pu participer à la sortie. Le parcours nous a conduit d’abord le long de la rive sud du lac de Constance en direction de Kreuzlingen et Constance. Entre Constance et Meersbourg le bateau est entré dans le lac d’Ueberlingen dont les rives réjouissent par leurs riches variations.

Ce fut le moment de servir le repas, et les excellents vins ont animé bien des discussions. Entre les services l’on pouvait profiter du beau paysage depuis le pont. De Meersbourg le parcours continua le long de la rive nord jusqu’à Immenstaad, puis retour vers Romanshorn. Des visages satisfaits ont témoigné d’une excursion bien réussie qui a réveillé la curiosité pour connaître la destination de l’année prochaine.

L’Association des vétérans du vol à voile soigne et encourage la camaraderie et la sociabilité dans l’esprit de la tradition du vol à voile et soutient les jeunes pilotes avec plus de 9000 francs par an pour faciliter la relève. Chaque vélivole qui a eu son brevet depuis 30 ans ou qui a plus de 50 ans devrait se faire un devoir d’en faire partie. Inscription via Internet sous www.segelflug.ch/veteranen.htm (sous Contact-Inscription download du pdf „demande d’admission“, imprimer, remplir et envoyer) ou directement auprès de Manfred Kueng, téléphone: 022 792 42 68

Hansjörg Bopp

Compte rendu sur la sortie à la WASSERKUPPE dans le Rhön en Allemagne les 25 et 26 août 2011

Le compte rendu détaillé sur la sortie des vétérans à la Wasserkupe de Pierre Freitag, membre du GVV Montagnes Neuchâteloises avec des photos vous trouvez ici.

Compte rendu sur la sortie à la WASSERKUPPE dans la Rhön en Allemagne les 25 et 26 août 2011

Mercredi 25 août, départ matinal en train pour la petite dizaine de suisses romands pour nous rendre à Olten où nous retrouvons une douzaine de suisses allemands provenant de la région bernoise. Salutations de Manfred Kueng, notre président, qui nous distribue des badges avec nos noms. Un autocar nous attend pour la suite du voyage. Départ à 8h30 pour Kloten où nous rejoignent les participants venant de la partie orientale de la Suisse.

Finalement, nous nous retrouvons 45 personnes pour poursuivre notre périple par un temps ensoleillé et chaud.

A midi, arrêt de 45 min. sur une aire d’autoroute pour permettre à notre chauffeur de faire une pause et pour nous, de nous restaurer.

Départ à 12h30 pour Poppenhausen, petit village dans la Rhön où nous devons visiter les ateliers de Alexander Schleicher Flugzeugbau. Après un voyage de quelque 500 km sans problème, nous arrivons à Poppenhausen vers 16h00. Nous visitons les différents ateliers de l’usine qui, depuis plus de 70 ans, produit des planeurs. Ceux-ci étaient réalisés au début en bois et toile, puis en bois, tubes acier et toile, suivi par des modèles en fibre de verre et résine synthétique, pour être maintenant construits en fibre de verre, fibre de carbone, et même kevlar.

Les différents ateliers se trouvent sur plusieurs niveaux. Le moulage des ailes s’effectue même au 1er étage d’un bâtiment et les éléments moulés bruts doivent passer par un escalier pour rejoindre, par l’extérieur, les locaux pour les travaux de finition !

Le personnel à la production est d’environ 80 personnes. Il faut compter environ 800 heures de travail pour un planeur simple, 1000 pour un planeur avec volets et 1200 pour un biplace de performance. Nous avons pu voir toutes les étapes de la fabrication, du moulage des fuselages, des ailes, de l’assemblage des différentes parties et des éléments métalliques, des commandes, des supports pour moteurs, etc. Après plus de 2 heure.s d’une visite très instructive, nous quittons Poppenhausen vers 18h30 pour la Wasserkuppe. Ce site est le berceau du vol à voile : c’est là que fut créée la première école de vol en planeur du monde!

Nous y arrivons vers 19h00, sous une tempête diluvienne, et prenons nos chambres dans les deux hôtels se trouvant sur place, soit le «Peterchens Mondfahrt» et le «Deutscher Flieger».

Nous nous retrouvons tous un peu plus tard pour un excellent repas gastronomique. Le lendemain matin, jeudi 26 août, le beau temps est de retour. Vers 8h00, nous nous retrouvons pour le petit déjeuner, avec un buffet très bien garni. Nous visitons ensuite le Musée allemand du Vol à Voile qui se trouve sur le site. Un membre du musée nous reçoit dans une salle et pendant plus de 30 minutes, il nous raconte (toujours en allemand…) l’histoire de la création de ce musée.

Après les applaudissement de l’assemblée, nous pouvons enfin visiter ce musée. Celui-ci abrite plus de 50 planeurs, des années 20 jusqu’à nos jours. Certains des plus anciens sont des reconstitutions fidèles, réalisées d’après des plans originaux.

Le musée compte aussi une impressionnante collection de moteurs pour ces modèles, à pistons monocylindre, multicylindres en ligne, en étoile, en V et boxers, ainsi que des turbines, pulsoréacteurs et moteurs fusée.

Des radio-télécommandes de toutes les époques, depuis les débuts avec lampes des années 50, jusqu’aux émetteurs et récepteurs à transistors des années 2000, sont exposées.

Après la visite du musée, nous avons également pu admirer les départs en remorquage des planeurs du groupe de la Wasserkuppe sur une piste en pente. Sa dénivellation doit être de plus de 50 mètres, le départ s’effectuant à la descente avec un vent de dos de près de 20 km/h, l’atterrissage se faisant en sens inverse contre la pente avec vent de face.

Sur le même site, la pratique du parapente et des modèles réduits s’effectue dans des secteurs distincts. Comme quoi, ces différentes disciplines aéronautiques peuvent très bien évoluer dans un espace assez limité!

Quelques participants ont effectué un vol régional en avion de 20 minutes pour le prix de 30 Euros. A 13h15, nous rejoignons le car pour le retour en Suisse. Le voyage s’effectue sans problème, avec un arrêt après 4 heures de route pour le repos du chauffeur et une collation pour nous. Pendant ces deux jours, l’ambiance a été très agréable et amicale et j’en garderai un excellent souvenir.

Pierre Freitag

Groupe des Montagnes Neuchâteloises